Renseignements pratiques

Please, choose your language and our website will be automatically translated.

Quand venir ?

Les éléments à prendre en compte pour décider de la période à laquelle venir à Bali sont peut-être le climat et la fréquentation touristique mais dans l'ensemble vous pouvez vraiement venir quand vous le voulez car vous êtes sûr de passer un séjour inoubliable, bon et beau, 365 jours sur 365, même sous la pluie !

- Le climat

A Bali il fait toujours beau et doux.

Proche de l'équateur, Bali bénéficie d'un climat équatorial, chaud et humide, toute l'année.
Sur les guides il est écrit que la saison sèche se situerait davantage d'avril à octobre, la saison des pluies de novembre à mars mais dans la réalité il n'y a pas deux années pareilles et, ici aussi, "il n'y a plus de saisons" !
Une chance, cependant, même pendant les périodes les plus pluvieuses, il pleut souvent la nuit et les journées, et plus encore les matinées, restent belles.
(Depuis plus de 8 ans, sans que cela soit systématique, dans l'ensemble, la saison des pluies s'est davantage située de la mi-décembre à mars... mais nous avons aussi eu des mois de mai à novembre ruisselants et des mois de mars et avril resplendissants !)

Les températures habituelles se situent entre 22 et 32°C.

22°C à 25°C pour les mois les plus frais : juillet, août ;
28°C à 32°C pour les mois les plus chauds : décembre, janvier ;
les mois de juillet et août sont normalement les plus secs et venteux (c'est la grande saison des cerfs-volants).

Donc quelle que soit la date de votre séjour, vous avez autant de chance d'avoir un soleil radieux qu'un temps gris et pluvieux avec, parfois, des averses équatoriales dignes d'un documentaire sur les précipitations mais de toute façon il fait toujours doux.

On distingue traditionnellement 3 grandes zones climatiques à Bali :

  • le nord (au nord de la chaîne de volcans) avec un climat en général doux et ensoleillé, parfois plus sec ;
  • le centre avec un climat plus humide et pluvieux et, par conséquent, les magnifiques paysages de rizières et la luxuriance tropicale ;
  • le sud (à partir de Denpasar) plus chaud et plus sec.

- Les saisons touristiques

La fréquentation touristique est nettement plus importante de mai à novembre ainsi que les 15 derniers jours de décembre et à chaque période de vacances scolaires occidentales : vacances d'hiver, de Pâques, d'été, de Toussaint... (Depuis 2013, les mois les plus calmes sont mars et avril.)

Toutefois, rassurez-vous, le tourisme ici n'a rien de comparable avec ce que l'on peut connaître en France. Il n'y a pas autant de monde qu'à la Tour Eiffel ou au Mont Saint-Michel... et les visites touristiques sont toujours très agréables, toutes en douceur et toutes en sourire, comme les balinais, tout au long de l'année.
Et s'il y avait tout de même une période à éviter, compte tenu du grand nombre de touristes, ce serait sans hésiter, la première quinzaine du mois d'août.

- La saison des fleurs : octobre, novembre, décembre

Il y a de nombreuses fleurs et arbres fleuris tout au long de l'année. Cependant la meilleure floraison (notamment pour les Flamboyants) se situe en octobre-novembre-décembre.
C'est également une période pendant laquelle il y a nettement moins de touristes et, contrairement aux idées reçues, bien souvent un très beau ciel bleu, ce qui est relativement rare à Bali...

Combien de temps venir ?

Compte tenu de la durée du voyage et des inévitables effets du décalage horaire*, un premier séjour court sera de 1 ou 2 semaines, un premier séjour long, de 3 à 4 semaines.
L’idéal, surtout pour une première visite étant, peut-être, de 3 semaines.
(*)  6 heures de décalage horaire en  heure d'été (10h en France = 16h à Bali) et 7 heures, en heure d'hiver (10h en France = 17h à Bali)

Résident ou nomade pendant son séjour ?

Vaut-il mieux rayonner à partir d’un point central ou se déplacer d'un point à l'autre ?
 
Compte tenu de la géographie de l’île et de son organisation, sans hésiter, nous vous conseillons la première formule, à savoir qu’il est souvent plus agréable de choisir un (ou deux) lieu de résidence à partir duquel on va pouvoir rayonner.
Le choix de ce lieux est facile parce que l’endroit le plus agréable où s’installer à Bali et rayonner quasiment dans toute l’île (sauf le grand ouest tout de même) c’est Ubud.
(Et cela tombe bien parce que c’est précisément là où nous sommes :-) !)

Cependant, parce que bien souvent "vacances" est synonyme de bord de mer, si vous avez envie de combiner les plaisirs de l'eau et ceux des visites, le nord-est de Bali peut être une bonne destination pour quelques nuits.

Pourquoi Ubud ?

Les avantages d’Ubud sont avant tout :
  • Sa position centrale,
  • Ses nombreux équipements touristiques (hôtels, restaurants, facilité d’organisation des visites et des transferts, banques, commerces…),
  • La multitude d’activités possibles sur place ou proches (et la liste n'est pas exhaustive) :
  • Activités sportives : randonnées pédestres et en vélo, rafting, escalade du Mont Batur…
  • Activités artistiques : cours de peinture, danse, offrandes, sculpture, yoga…
  • Activités culturelles : musées, spectacles, festivals…
  • Relaxation : spas et massages nombreux à Ubud et quasiment dans tous les hôtels et Villas. (Chez nous aussi !)
  • Parcs animaliers à proximité : Elephant park de Taro, Safari et Marine Park, Parc des oiseaux et des reptiles, zoo de Gianyar…

Où aller et que faire pendant son séjour à Bali ?

Simples suggestions d'organisation de séjour en fonction de la durée de votre séjour.

Court séjour : 1 à 2 semaines

  • Commencer son séjour à Ubud ou, si votre avion arrive tard et que vous voulez vous remettre vite du décalage horaire en profitant du soleil et de l’air marin, passer sa première nuit près de l'aéroport (Jimbaran, Kuta, Legian, Seminyak) ou à Sanur et aller dès le lendemain à Ubud.
  • Rester le plus longtemps possible à Ubud parce que c’est à partir de là que l’on pourra rayonner, faire toutes les visites essentielles et découvrir l’âme de Bali.
  • Finir son séjour par 1 ou 2 nuits dans le sud, près de l’aéroport, afin de minimiser le stress du départ, de profiter de la plage et de faire les quelques visites essentielles dans le sud de Bali (Tanah Lot, Ulu Watu et la Mangrove, plus, pour ceux qui aiment un peu d’histoire, le musée Bajra Sandhi de Renon à Denpasar…).

Long séjour : 3 à 4 semaines

  • Commencer son séjour par Ubud ou par 2 nuits dans le sud (Pecatu, Jimbaran, Kuta, Legian, Seminyak ou Sanur).
  • Séjourner à Ubud pendant 2 à 3 semaines et alterner des journées d’excursions avec des journées d’activités sportives et/ou culturelles et de repos/bien-être,
  • Aller dans le nord-ouest (Pemutaran pour la plongée et la proximité du parc régional en passant par la route des rizières de Pupuan) ou Munduk pour les randonnées et la proximité de la région de Lovina, si l’on tient à la visiter.
  • De là, aller au nord-est (Amed, Padang-Bai ou Candi Dasa) pour la plage et le snorkeling –masque et tuba- et les visites dans le nord-est : route de Seraya, Palais d’Ujung et de Tirtagganga, villages de Tenganan, Goa Lawah…
  • Finir son séjour dans le sud (Sanur, Pecatu ou Jimbaran) pour les visites dans le sud, les plaisirs du bord de mer et être proche de l’aéroport.

Comment préparer sa valise ?

Vous trouverez tout ce dont vous avez besoin sur place et venir à Bali peut être l'occasion rêvée de refaire sa garde robe d'été à petit prix... mais il est parfois plus simple de mettre dans sa valise :

  • Une lampe de poche (La nuit tombe tôt et vite. Cela surprend parfois.)
  • Un gilet (Dans les montagnes les températures sont plus fraîches et, au moins pour l'immanquable visite d'un volcan, il est donc important de ne pas oublier de glisser dans sa valise un T-shirt à manche longue ou un gilet.)
  • Un petit K-way léger si vous en avez un. Ils peuvent être utiles toute l'année et de toute façon ne pèsent pas lourd dans la valise. (Mais si vous n’en avez pas, ne vous inquiétez pas, vous trouverez ici des parapluies à petits prix qui dureront le temps de votre voyage et seront bien suffisants.)
  • Une petite trousse à pharmacie d'urgence pour ne pas courir lorsque l'on a un petit souci. (Sans oublier les sirops pour la toux et la gorge des enfants.)
  • Pas besoin de draps, torchons ou serviettes de toilette pendant le temps de votre séjour chez nous. Cela fait partie du linge mis à votre disposition.
  • La tenue idéale est sans doute le panta-court ou bermuda et un T-shirt ou une chemise. Les shorts sont possibles mais choquent davantage, surtout pour les dames car ils sont au dessus du genou (cependant les enfants sont tous en shorts et les adultes (hommes et femmes) le sont aussi, chez eux et dans les rizières mais pas dans les villes...). En revanche les T-shirts qui laissent les épaules découvertes et les petites robes légères (sur, ou sous le genou, de préférence) ne choquent pas. Préférez les pantalons en toiles ou cotons aux jeans qui sont souvent trop lourds, chauds et parfois trop près du corps, pour se sentir à l'aise à Bali.
  • Pour les chaussures, optez pour la tong (que vous achèterez ici à tout petit prix) ou la sandale ouverte (qu'il vaut mieux emporter de France) même pour les excursions mais glissez tout de même une paire de chaussures fermées, par exemple des tennis, ce sera plus chaud mais aussi plus confortable à certaines occasions.
  • Si vous prévoyez quelques jours à Amed ou ailleurs pour les plaisirs de la plage et/ou du snorkeling (masque et tuba), n'hésitez pas à emporter des chaussons de plongée ou des sandales en plastiques qui tiennent au pied et qui protègeront vos pieds des coraux ou autres.
  • L'un des effets de l'humidité relativement importante à Bali est de décharger très rapidement les batteries de tous les appareils qui en sont munis. Si vous en avez, emportez donc une seconde batterie pour votre appareil photo et surtout les chargeurs qui vous permettront de recharger vos appareils photos et téléphones, tous les jours, afin de ne pas tomber en panne de batterie devant le paysage de vos rêves...
  • Prévoir de l'espace, en volume et en poids car la valise sera sûrement bien remplie au retour !

Vaccination...

Il n'y a aucun vaccin ou autre traitement médical nécessaire pour venir à Bali, pas même le palud. En revanche si vous désirez vous rendre dans d'autres régions d'Indonésie cela peut être recommandé et il est donc préférable de se renseigner auprès de son médecin.

Moustiques ? Vous avez dit moustiques ?

Oui, il y a des moustiques à Bali mais peu comparé à de nombreux autres pays (et souvent peu comparé à la France l'été).
Vous trouverez de nombreux anti-moustiques ici dans les super-marchés. Si vous en emportez de France, préférez les grandes marques habituelles vendues en pharmacie, pour enfant (souvent suffisantes et moins nocives), spécial tropique ou non, qui apaisent et protègent. En revanche, pas besoin de celui à mettre sur les vêtements qui sent tellement mauvais que personne ne le met...
Les pompes anti-venin vendues en pharmacie en France (attention : vous n'en trouverez pas ici) sont très efficaces contre les piqûres de moustiques.

Un petit coup de bombe anti-moustique (que l'on trouve ici) le soir à l'heure des moustiques vers 17-20h ou avant de se coucher est en général amplement suffisant pour se protéger.

Traitement anti-palud ?

Si vous prévoyez uniquement de venir à Bali le traitement anti-palud n'est pas nécessaire.
En revanche si vous désirez visiter également d'autres îles d'Indonésie, il peut être conseillé.
Renseignez-vous auprès de votre médecin traitant.

Visas

Bonne nouvelle !
Depuis le 10 juin 2015, les ressortissants français et canadiens, entre autres, n'ont plus besoin de visa pour entrer en Indonésie par les grands ports ou aéroports internationaux dont celui de Denpasar à Bali, si leur séjour ne dépasse pas 30 jours en Indonésie...

Si vous rentrez par un autre port ou aéroport, si votre pays ne fait pas parti de ceux pour lesquels il n'y a désormais plus de visa ou si votre séjour dépasse les 30 jours, vous devrez toujours vous acquittez d'un visa d'entrée selon les modalités suivantes :
Si votre séjour en Indonésie ne dépasse pas les 30 jours, vous pourrez prendre votre "visa touriste" à votre arrivée, pour 35 $ US soit environ 31 € (au taux de juin 2015). Il peut se régler en euros, vous n'avez pas besoin d'emporter de dollars avec vous mais emportez au moins 35 euros, en billets uniquement, par personne, pour le régler.
Depuis août 2012, il semble que l'on puisse régler son visa d'arrivée par Master Card (mais toujours pas par carte visa).
Au delà de 30 jours, vous pouvez obtenir un visa, soit directement auprès de l'ambassade d'Indonésie (à Paris dans le 16ème arrondissement) soit par l'intermédiaire de votre agence de voyage. 

Taxe de sortie du territoire

La taxe de sortie n'existe plus, depuis août 2015, lorsque l'on part à l'international par l'aéroport de Denpasar ou celui de Jakarta mais elle semble toujours exister dans les autres aéroports... Renseignez-vous si vous quittez l'Indonésie par un autre aéroport...
NB.: Si vous avez pris votre billet avant le 1er avril 2015, vous devrez toujours vous acquittez de cette taxe de sortie de 200 000 Rp., en liquide et en roupies uniquement.

Permis de conduire

Si vous voulez louer une voiture, une moto, une mobylette, un scooter... n'oubliez pas de vous munir d'un permis de conduire international, ayant si possible la mention motocyclettes autorisées, avant de venir !
Il s'obtient gratuitement -et normalement, rapidement- auprès de sa Préfecture.

Argent : liquide ou carte bleue ?

La monnaie indonésienne est la roupie (IDR = Indonesian Rupiahs). Ce n'est pas une devise internationale. Vous ne pourrez donc normalement pas vous en procurer avant votre départ et de toute façon, c'est inutile.

Pour votre voyage, vous n'avez pas besoin non plus d'emporter de dollars américains. Vous pourrez tout payer soit en Euros soit en Roupies, même le visa à votre arrivée.

A votre arrivée à l'aéroport (après les queues de sortie et après avoir récupéré vos bagages et passé la douane) il peut être nécessaire (pour prendre un taxi par exemple) de changer un peu d'argent. Changez le nécessaire uniquement (40 ou 50 € maximum) car les taux de change sont nettement plus intéressants à Ubud où vous pourrez changer le jour même ou dès le lendemain de votre arrivée.

Il est très facile, à Ubud et dans le sud de Bali, de trouver du change et des distributeurs automatiques mais cela l'est beaucoup moins dans le reste de l'île. Par ailleurs il est fortement déconseillé de changer votre argent dans les bureaux de change du côté de Kuta où les filous ont pignon sur rue et vous attirent avec des taux de change mirobolants. En revanche, à Ubud vous pourrez avoir toute confiance mais il est bon de connaître les bureaux de change où les taux sont les plus intéressants car les taux varient énormément de l'un à l'autre. Nous vous les indiquerons.

Certains distributeurs automatiques à Bali, vous permettent de retirer jusqu'à 3 millions de Roupies (environ 200 €*) en une seule fois et au maximum, vous pourrez retirer jusqu'à 7 millions (466,7 €*) par jour.
Votre banque prélèvera un montant (fixe + % en général) à chacun de vos retraits, d'où l'intérêt de retirer le maximum en une seule fois.
(*) Juin 2015 taux de 1 € pour 15 000 Rp.
Le montant maximum que vous pourrez retirer en une semaine est fixé dans votre contrat avec votre banque. (C'est le même montant maximum en France ou à l'étranger. Il peut normalement être modifié pour la durée de vos vacances si vous le demandez à votre banque.)

Il est donc plus avantageux d'emporter de l'argent liquide avec soi, afin d'éviter la mauvaise surprise des frais bancaires à chaque retrait ou paiement par carte bleue que l'on ne découvre, sur son relevé de compte, qu'un mois après son retour !!!

NB.: Attention, encore très peu d'établissements acceptent les paiements par carte bancaire à Bali.

Pour éviter les mauvaises surprises : prévenez votre banque que vous partez en vacances en Indonésie et insistez pour qu'ils en informent, avant votre départ, le centre des cartes bleues afin que votre carte ne soit pas bloquée dès sa première utilisation en Indonésie pour suspicion de fraude...

Electricité

Le courant est en 220 V, comme en France et les prises électriques sont également les mêmes qu'en France. Pas besoin d'adaptateur.

Internet : faut-il emporter son ordinateur portable ou sa tablette ?

A Pariliana, nous vous offrons une connexion Internet* WiFi gratuite dans le restaurant, la Villa, le Pavillon et le Bungalow.

A Ubud, les connexions sont très bons marchés dans les cyber-boutiques et la WiFi est souvent présente et gratuite dans les cafés et les restaurants.

Il peut donc être très utile et simple d'emporter votre ordinateur, tablette ou téléphone portables, munis de la WiFi si possible, pour vous connecter sans souci.
(*) Voir la rubrique Services

Téléphones portables et smartphones

Vous pourrez normalement acheter une carte SIM locale bon-marché que vous pourrez insérer dans votre téléphone portable ou smartphone français ou autre, le temps de votre séjour.
Renseignez-vous auprès de votre fournisseur sur cette possibilité et vérifiez que votre téléphone est débloqué pour vous permettre de mettre une carte locale et/ou effectuer les appels et SMS internationaux.

Si vous préférez conserver votre numéro pendant votre séjour, il vous suffira de bloquer les données mobiles pour éviter les frais de roaming. Votre smartphone sera mis à jour uniquement lorsqu'il sera connecté à la WiFi mais vous pourrez toujours être contacté sur votre numéro comme envoyer et recevoir des SMS.

Comment téléphoner de et vers l'Indonésie ?

Peut-être avez-vous déjà remarqué que les numéros de téléphones en Indonésie sont parfois très différents de ce que l'on connait en Europe et qu'il est souvent bien difficile de comprendre quel est le code région ou le zéro à faire ou ne pas faire...

Pour vous aider dans votre compréhension, voici des exemples simples à tester avec nos numéros de téléphone :

  • Si vous appelez à partir d'un téléphone portable doté d'un numéro étranger (portable avec carte sim non indonésienne) ou depuis l'étranger, composez le +62 361 849 3629* ou le +62 812 3603 8322
(le "+" s'obtient en général en appuyant longuement sur la touche "+" et permet au réseau de choisir automatiquement le bon code pour l'international. Sur un téléphone fixe composez le code de l'international fourni par votre opérateur (ex.: "00").)

  • Si vous appelez à partir d'un téléphone local (indonésien ou téléphone mobile avec carte sim indonésienne) :
    • pour le mobile composez le 0812 3603 8322, 
    • pour le téléphone fixe, 
- si vous appelez d'Ubud ou de toute la région sud de Bali (Gianyar, Denpasar, Sanur, Kuta...) composez directement le  849 3629, (pas besoin du code régional "0361")
- si vous appelez de partout ailleurs en Indonésie (dont toutes les autres régions de Bali) composez le 0361 849 3629 (avec le code régional)
Et voilà !

Important : le nouvel an balinais "Nyepi"


Nyepi est une fête lunaire qui se situe en général au mois de mars et a la particularité d'interdire quiconque sur l'île de Bali, de faire du feu, du bruit et de sortir de chez soi ou de son hôtel pendant 24 heures. Même l'aéroport est fermé ce jour là.

La veille de Nyepi, dans chaque ville ou village, des défilés d'Ogoh-ogoh (sorte de monstres de carnaval) accompagnent les concerts de pétards mais à partir de minuit tout s'arrête pendant 24 heures + 6 heures.
C'est une expérience unique pendant laquelle chacun appréciera le calme incroyable de l'île mais où d'aucuns pourront regretter d'être bloqués sur leur lieu de résidence...

  • En 2017 Nyepi sera le mardi 28 mars 2017  (Nous entrerons dans l'année Ҫaka 1939)

Puis Nyepi sera les :

  • Samedi 17 mars 2018 (Ҫaka 1940)
  • Vendredi 5 avril 2019 (Ҫaka 1941)
  • Mercredi 25 mars 2020 (Ҫaka 1942)
  • Dimanche 14 mars 2021 (Ҫaka 1943)
  • Jeudi 3 mars 2022 (Ҫaka 1944)
Logo de Pariliana, Maison et Table d'hôtes à Bali